« Il faut accepter de ne pas tout vivre », Patrick Viveret

"... A titre personnel, la clé que je m’applique consiste à accepter de ne pas tout vivre, au risque sinon d’être dans le zapping et de voir les autres devenir des rivaux. En vivant intensément ce que je vis, mon rapport à moi-même est plus serein et le rapport aux autres me donne accès à des saveurs de vie que je n’aurais pas autrement. On fait ainsi du temps un ami plutôt qu’un adversaire, c’est une clé intérieure mais aussi une clé de transformation sociale, car nos sociétés sont malades de vitesse. "....

 

Patrick Viveret :

- Sur Wikipédia ;

- Sur Canal-u.tv (une vidéo sur "La sobriété heureuse") ;

- Sur France-culture (un enregistrement avec un autre philosophe Mathieu Baudin pour "Le Bonheur en marche" ) ;

- Sur L'humanité.fr

Retour à l'accueil